Se battre et triompher

Se battre et triompher

Sharing is caring!

Oui il m’arrive de douter. Il est des jours où je veux tout lâcher, voire arrêter de me battre dans cette vie égoïste et injuste. Dans ma tête, les neurones soulèvent très souvent des questions d’ordre prioritaire. En tout cas plus  que les guerres nucléaires entre le pays de  Kim et de l’Oncle Sam. Tellement que j’ai peur de tout perdre par endroit: pourquoi ça ne marche toujours pas? Pourquoi ce que je veux, ne se réalise pas ?

En réalité, je ne suis jamais parvenu à trouver une réponse. A chaque fois que je me rapproche de ce que je crois être la solution véritable, tout s’écroule et se dissipe comme de la poussière.

Mais je reste convaincu que ma force réside autour de moi. Mes frangins qui me tiennent compagnie à toute épreuve.

Je crois en l’avenir. Je sais que le bien-être est personnel et s’invente progressivement. Par le geste d’un bâton magique, il ne sortira pas tout de même. Aucun miracle ne se fera. Il faut s’y mettre pour créer ce que nous appelons bonheur qui est la somme des efforts accumulés.

Et je sais une seule chose, l’unique d’ailleurs : en chacun  sommeille une foulitude de dons; aux nombres desquels figurent le sourire et la paix du cœur, ces luxes gratuits arrachés à beaucoup de personnes. En éveil, ils forment la crème de la vie. Il suffit de les  transmettre pour que le monde avance. Pour que mes rêves plus grands que l’Afrique soit une réalité.

 « Quand une multitude de petites gens dans une multitude de petits lieux, changent une multitude de petites choses, ils peuvent changer la face du monde », souligne l’écrivain uruguayen Eduardo Galeano.

Enfin, j’arrive à la conclusion selon laquelle pour toujours, je me dois de réussir. Il faut que ça marche. C’est pourquoi tous les jours, je réalise qu’il faut mettre à profit ce que nous avons de meilleur, pour finalement trouver ce trésor. Si vous venez de commencer à y voir clair ou du moins à en prendre conscience, c’est normal. Bienvenue!

 

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *